WikiFAGE est un nouveau projet collaboratif. Vous pouvez, vous aussi, aider à son développement en demandant la création d'articles par l'intermédiaire de la page suivante.

Assurance qualité

De wikiFAGE.
Aller à : Navigation, rechercher

L’assurance qualité est une ligne directrice du Processus de Bologne, puisqu’est prévue « la promotion de la coopération européenne en matière d’assurance qualité ».

L’assurance qualité peut se définir comme étant le processus d’évaluation et de pilotage des activités d’enseignement et de recherche des établissements d’enseignement supérieur. Elle permet de mesurer la correspondance entre les prestations réalisées et les objectifs déclarés.


Sommaire

L’importance de la confiance dans le processus de Bologne

La construction de l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur nécessite d’accroître la confiance avec nos homologues européens. Pour faciliter ce processus, il a fallu créer des outils. C’est le rôle de ce que l’on a appelé la «quality assurance» que l’on peut traduire en français par l’assurance qualité.

Pour faire simple, il s’agit de mettre en forme une série de lignes directrices et de règles à respecter pour que les formations dans tel ou tel pays soient considérées comme étant «de qualité». Si cela était appliqué dans tous les établissements européens, il n’y aurait alors plus besoin de repasser des examens supplémentaires et il n’y aurait plus de problème de reconnaissance car, chacun respectant les règles on saurait que l’équivalence est possible sans problème. Pour ceci, les évaluations des formations et des établissements doivent répondre à des critères et le système doit être transparent. Outre le volet mobilité, on se rend compte de la puissance de cet outil dans l’amélioration de nos formations.


Evaluations interne et externe

Dans le cadre d’une démarche d’assurance qualité, on procède à des évaluations. Ces dernières peuvent être internes, dans ce cas, elles relèvent de la responsabilité de l’établissement concerné, ou externes, c’est-à-dire conduites par des équipes constituées d’experts venant d’autres établissements, voire des personnes n’intervenant pas directement dans l’enseignement supérieur. Les évaluations externes sont en général réalisées par des agences d’assurance qualité. Bien entendu, évaluations internes et externes doivent interagir, puisqu’elles poursuivent un même but !

Au sein des établissements, ces évaluations internes peuvent prendre plusieurs formes. Par exemple, il s’agit de distribuer des questionnaires à destination des étudiants ou encore de mettre en place l’évaluation par des indicateurs objectivement vérifiables comme le nombre de places dans une bibliothèque comparé au nombre d’étudiants.

Si l’évaluation interne ne fonctionne pas dans votre établissement, ce sont des retours que vous pourrez donner aux équipes de l’AERES qui viendront auditionner vos établissements.

L’AERES s’occupe de faire l’évaluation externe de l’établissement. L’agence évalue les établissements (gouvernance et politique de l’établissement), les formations ainsi que les unités de recherche.

Concrètement, lors de la visite qui évalue l’établissement, une équipe d’experts composée d’enseignants-chercheurs, de personnalités extérieures ainsi qu’un étudiant en général effectue des auditions de l’établissement sur quelques jours afin de se faire une photographie globale de l’établissement. C’est à ce moment-là que les élus étudiants peuvent exprimer leur vision ainsi leurs remarques qui pourront ainsi être incorporées au rapport publié par l’AERES. Ce rapport contiendra des points positifs, des points négatifs ainsi que des recommandations. À charge ensuite pour l’établissement de prendre en compte ses considérations. Vous pouvez d’ores et déjà consulter le rapport d’évaluation de votre établissement sur le site internet de l’AERES.

Il ne faut surtout pas oublier que tout cela nécessite un changement de mentalité pour que les enseignants comme étudiants comprennent l’utilité de la démarche de l’assurance qualité afin d’entrer dans un cercle vertueux. Sans cela, il est impossible que cela fonctionne de façon optimale !

L’ENQA et l’élaboration de références européennes

En 2000 a été créée ENQA (the European Association for Quality Assurance in Higher Education). Il s’agit d’un réseau d’agences d’assurance qualité qui travaillent ensemble pour mettre en œuvre une vraie coopération européenne dans ce domaine à laquelle l’AERES ainsi que la CTI sont adhérentes.

L’ENQA, en collaboration avec l’ESU, l'EUA et EURASHE, a rédigé les ESG (European Standards and Guidelines for Quality Assurance in the European Higher Education Area) qui sont des lignes directrices et des références communes à suivre en terme d’évaluation des formations. Elles concernent aussi bien l’évaluation externe que l’évaluation interne. Ces ESG disent notamment que les établissements doivent avoir une politique interne d’assurance qualité. Celle-ci doit être transparente et les étudiants doivent y jouer un rôle! Il reste donc encore beaucoup de chemin à parcourir en France pour avoir une vraie politique en terme d’assurance qualité !

Les avantages de l’assurance qualité pour les étudiants

Outre l’harmonisation des formations et la possibilité d’une mobilité accrue, l’assurance qualité doit faire entrer nos établissements dans une démarche visant à l’amélioration constante des diplômes qu’ils délivrent. Il s’agit d’adopter une véritable « culture de la qualité », synonyme d’amélioration continue. En effet les évaluations, aussi bien internes qu’externes, doivent donner lieu à des changements dans les formations pour que celles-ci s’améliorent, aussi bien sur le fond et sur la forme.


L’assurance qualité : un outil global dépassant le cadre des formations

L’assurance qualité et tous les processus d’évaluation ne doivent pas se limiter aux diplômes qui sont délivrés. En terme de gouvernance, de fonctionnement des services communs, de documentation, les élus étudiants peuvent et doivent demander des procédures d’évaluation qui soient transparentes auxquels les étudiants doivent être associés. Il ne faut pas oublier que l’idée même d’assurance qualité est globale. Il faut donc prendre en compte absolument tous les services, toutes les structures ainsi que tous les acteurs concernant toutes les politiques des établissements d’enseignement supérieur.


Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
La FAGE
Portails thématiques
Boîte à outils
Partager