WikiFAGE est un nouveau projet collaboratif. Vous pouvez, vous aussi, aider à son développement en demandant la création d'articles par l'intermédiaire de la page suivante.

MedNet

De wikiFAGE.
Aller à : Navigation, rechercher

The Mediterranean Network of Students
Logo MEDNET.png
Contexte général
Champs d’action Défense des intérêts matériels et moraux des étudiants
Zone d’influence Zone méditarranéenne
Fiche d’identité
Forme juridique Association de droit maltais
Fondation 2003
Siège central Is Swieqi, Malte
Présidence POFEN (Chypre)
Secrétaire
général(e)
Joseph Tixier (France - BN FAGE)
Affiliation
européenne
Fédération Étudiante Européenne
Volontaires 7
Membres 14
Site web www.mednetonline.org

Le MedNet est le résultat de plusieurs rencontres entre les représentants d’organisations nationales étudiantes de plusieurs pays qui ont souhaité créer un réseau à l’image des liens qui les unissent. La création du réseau MedNet a pour objectif de maintenir ce lien traditionnel entre les différents pays qui bordent la Méditerranée en favorisant un espace d’échanges et de communication afin de promouvoir une politique méditerranéenne commune pour la jeunesse et l'enseignement supérieur. Ce réseau a été crée en 2003 et la FAGE est l’un des membres fondateurs.

Sommaire

Histoire

À l'automne 2003, FAIRE organisait le CA de l'ESIB (organisation étudiante qui deviendra ce qui est aujourd’hui l'ESU) à Porto Santo. Les organisations étudiantes de la Méditerranée ont été invitées quelques jours avant l'événement ESIB afin de discuter de la coopération possible dans la région méditerranéenne. Après diverses discussions un certain nombre d'unions, dont FAIRE (Portugal), KSU (Malte), POFEN (Chypre), FAGE et le CSC (Croatie), ont signé un accord d'entente qui déclarait que les unions en question s'efforceraient de créer un réseau méditerranéen des représentants étudiants (MedNet) et se retrouvaient en France afin de discuter et de s'entendre sur des statuts.

En Mars 2004, 14 unions de 13 pays ont été conviées à Paris par la FAGE pour une réunion de trois jours. Ces syndicats étaient UNEA (Algérie), SAFBiH (Bosnie-Herzégovine), SURS (Bosnie-Herzégovine), le CSC (Croatie), POFEN (Chypre), la FAGE (France), NUIS (Israël), CEFA-UL (Liban), NSUM (Macédoine), KSU (Malte), FAIRE (Portugal), SUS (Serbie), SSU (Slovénie) et IBUSU (Turquie). KSU avait pris soin de rédiger une première ébauche des statuts et l'événement a été consacré aux discussions sur le contenu de ces statuts et leurs modifications éventuelles. Après des heures de discussion, les premiers statuts du MedNet ont été signés par les 14 unions et MedNet fut officiellement lancé.

Tout au long de ses 9 ans d'existence, et avec des séminaires de renforcement des capacités et autres évènements, le MedNet a contribué à renforcer les liens entre les organisations concernées, en particulier dans le cadre de l’ESU (European Student Union).

En 2011, devant l'importance grandissante des enjeux géopolitiques de la région à la suite du printemps Arabe, les organisations décidèrent pendant un congrès de l'ESU à Lazy (Pologne) qu'il était temps de doter le MedNet d'une structure permanente, celui-ci fonctionnant jusqu'à lors par un système de secrétariat tournant. Lors du 6ème conseil d’administration du MedNet, organisé par FAIRE à Coimbra (Portugal), une nouvelle gouvernance du MedNet fut proposée par la FAGE. Après quelques amendements, la nouvelle structure, comprenant un secrétariat permanent et une présidence tournante est acceptée et le premier secrétaire du MedNet, Joseph TIXIER, fut élu sur proposition de la FAGE.

Ses buts, Objectifs et Valeurs

Le MedNet a pour but de rassembler les organisations de représentation étudiantes du pourtour de la Méditerranée afin de promouvoir une politique méditerranéenne commune basée sur les intérêts sociaux, pédagogiques, économiques, politiques et culturels des étudiants méditerranéens et de la jeunesse méditerranéenne en général. Les questions telles que la mobilité, l’éducation, le statut et le bien-être des étudiants dans la société sont promues par les organisations membres.

Parmi d'autres, MedNet a pour objectif de :

  • Faciliter l'échange d'informations entre les représentants étudiants.
  • Promouvoir la Déclaration universelle des droits de l'homme
  • Promouvoir les points de vue des étudiants de la Méditerranée.
  • Promouvoir l'égalité des chances d'accès à l'enseignement supérieur pour tous les étudiants.
  • Favoriser les projets transnationaux.
  • Favoriser la solidarité étudiante entre les deux rives du bassin méditerranéen.
  • Fournir un soutien aux représentants des étudiants de la Méditerranée dans leur travail pour protéger leurs services sociaux, éducatifs, économiques, ainsi que les intérêts politiques, démographiques et culturels des étudiants méditerranéens.
  • Participer à l’amélioration tant de la mobilité, que de l’accueil des étudiants
  • Promouvoir la liberté d'association au sein de la région méditerranéenne par tous les moyens possibles.

Le MedNet est guidé par les valeurs de liberté, de démocratie, d'égalité, de l’état de droit et au respect des droits de l'Homme et de la dignité humaine. Le MedNet croit dans le droit de tous à l'égalité des chances dans l'éducation, quel que soit leur origine sociale, ethnique, ou leurs handicaps. Le MedNet croit dans le droit de tous à l’accès à l'information par tous les moyens et le droit de s'exprimer librement.

Organisation interne

La gouvernance du MedNet s'articule autour de 3 organes : Le Conseil d'Administration, La présidence et le secrétariat

Le Conseil d'Administration

Il se réunit tous les 6 mois dans le pays président du MedNet. Il constitue l'organe décisionnaire de l'organisation et a un pouvoir absolu sur cette dernière, y compris la dissolution du MedNet. La plupart des décisions se prennent à la majorité absolue, les exceptions étant les questions relatives aux statuts et aux membres.

Le Conseil d'administration du MedNet peut :

  1. Prendre des décisions au sujet des plans d'action, des politiques et des résolutions.
  2. Prendre des décisions sur le budget.
  3. Prendre des décisions concernant les modifications apportées aux statuts.
  4. Prendre des décisions concernant les demandes d'adhésion, les membres associés et partenaires.
  5. Élire le Secrétariat.
  6. Prendre toutes les décisions concernant la composition du Secrétariat.
  7. Approuver ou désapprouver le travail du Secrétariat.
  8. Octroyer la décharge de responsabilité du Secrétariat.
  9. Prendre toutes les décisions concernant les groupes de travail.

La présidence tournante

La gouvernance politique du MedNet est dirigée par une présidence tournante. La présidence du conseil d'administration est le porte parole officiel et le représentant légal de l'organisation. La présidence est exercée par un membre actif depuis 2 ans pour une période de six mois selon un système de rotation selon l'ordre alphabétique des organisations membres du MedNet.

La Présidence tournante a la responsabilité d’organiser, en collaboration avec le secrétariat, le conseil d’administration qui se tient pendant la durée de son mandat et possède l'initiative législative de ce dernier. Cela permet à chaque présidence de donner les grandes orientations politiques du MedNet pour les 6 mois de son mandat.

Cet organe a aussi un rôle de contrôle des activités du secrétariat en nommant un observateur aux réunions de ce dernier et en ayant la possibilité de proposer une motion de défiance envers lui.

Le secrétariat

Le secrétariat représente l'organe exécutif du MedNet. Il a la responsabilité d'appliquer les décisions prises par le Conseil et est le seul organe élu de la structure. En plus de gérer les affaires au jour le jour du MedNet, de conserver la documentation et de suivre les dossiers de l'organisation, le secrétariat prépare avec la présidence les ordres du jour des réunions du Conseil ainsi que ses comptes rendus.

Le secrétariat est en charge des finances du MedNet, de la communication interne avec et entre les membres du MedNet aussi bien que la communication générale (relation avec les médias, gestions des outils de communication) avec les acteurs externes de la Méditerranée. Le secrétariat promeut les opinions et décisions du Conseil auprès des différentes institutions européennes et méditerranéennes et prépare les relations de partenariat avec celles-ci.

Le secrétariat est composé comme suit :

  • Secrétaire Général - Joseph Tixier (France - BN FAGE)
  • Secrétaire des affaires internes - Michela Boffa (Malte)
  • Secrétaire des projets - Yiangos Zenonos (Chypre)
  • Secrétaire de la communication - Danica Caruana (Malte)
  • Secrétaire des finances - Lefteris Antoniades (Chypre)
  • Secrétaire des relations externes - Gabriela Bergan (France)
  • Secrétaire adjoint aux relations externes - Itzik Yushuvaev (Israel)

Le représentant de POFEN au secrétariat est actuellement Theodoulos Ioannou.

Le réseau du MedNet

Le tableau suivant dresse la liste des membres du MedNet :

Pays Organisation Statut Remarques
Algérie UNEA Membre fondateur
Bosnie Herzegovine SAFBiH Membre fondateur N'existe plus
Bosnie Herzegovine SURS Membre fondateur
Bulgarie NASC Membre associé
Bulgarie UBS Candidat
Chypre POFEN Membre fondateur
Croatie CSC Membre fondateur
Espagne CREUP Membre actif
France FAGE Membre fondateur
Israël NUIS Membre fondateur
Liban CEFA-UL Membre associé N'existe plus
Macédoine (Ex-Répulique Yougoslave de.) NSUM Membre fondateur
Malte KSU Membre fondateur
Portugal FAIRe Membre fondateur
Roumanie ANOSR Membre associé
Serbie SKONUS Candidat
Serbie SUS Membre fondateur
Slovénie SSU Membre fondateur
Turquie IBUSU Membre fondateur Organisation locale devant être remplacée dès qu'une organisation nationale Turque sera créée


Le réseau du MedNet en 2012

Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
La FAGE
Portails thématiques
Boîte à outils
Partager