WikiFAGE est un nouveau projet collaboratif. Vous pouvez, vous aussi, aider à son développement en demandant la création d'articles par l'intermédiaire de la page suivante.

Projet de Loi de Finances 2012 et négociations avec la CNAM

De wikiFAGE.
Aller à : Navigation, rechercher
Avatar Sauvegarde RSSE.png

En 2011, le plan de rigueur présenté par François Fillon prévoit l’instauration d’une taxe de 7% (TSCA) qui s’ajoute à la ponction de 6,27% déjà effectuée pour financer la CMU (Couverture Maladie Universelle). Ainsi, en 2012, 13% de la cotisation payée par les étudiants pour une complémentaire ne va pas dans les caisses des mutuelles.

D’autre part, le montant de la somme reversée par la CNAM aux mutuelles est négocié annuellement entre les mutuelles et la CNAM. L’USEM et la LMDE sont unanimes, il faudrait que cette part s’élève à 56€ pour permettre aux mutuelles d’assurer pleinement leurs missions. En ce qui concerne l’année 2012, la CNAM a consenti à une remise de gestion de 52€. Cet écart plongera les mutuelles dans des difficultés de gestion encore plus importantes.

La mobilisation exceptionnelle de la FAGE et de l’Unef dans une communication commune a permis de sauver les mutuelles à court terme, car le RSSE était menacé de suppression pure et simple à l’horizon 2015 par un amendement à l’Assemblée Nationale qui a été retiré.


La santé des étudiants

Les résultats de l’enquête 2010 de l’USEM sur la santé des étudiants et ceux de l’enquête Conditions de Vie 2010 de l’OVE doivent nous interpeller. Alors que 15 % des étudiants ont renoncé à des soins pour raisons financières, que 180 000 d’entre eux ne souscrivent pas du tout à la sécurité sociale alors qu’ils en ont l’obligation, et qu’ils sont plus de 46 % à pratiquer l’automédication, l’efficacité de la couverture maladie des étudiants est plus que jamais un enjeu majeur.


Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
La FAGE
Portails thématiques
Boîte à outils
Partager