WikiFAGE est un nouveau projet collaboratif. Vous pouvez, vous aussi, aider à son développement en demandant la création d'articles par l'intermédiaire de la page suivante.

Rythme de vie

De wikiFAGE.
Aller à : Navigation, rechercher

Dans la vie d’un étudiant, il faut distinguer le temps choisi et le temps subi. 35% des étudiants seulement sont satisfaits de leur rythme de vie et possibilités de détente selon l’OVE, et environ 75% sont sujet à une sensation de fatigue chronique selon l’OVE et l’USEM.

Dans le cahier des Charges de la mise en place du Dixième mois de Bourse, paru le 30 avril 2010, un certains nombre d’éléments ont permis de sensibiliser les universités à la nécessité de pratiquer certains aménagements afin d’améliorer le rythme de vie des étudiants. On y retrouve «L’obligation de ménager une pause déjeuner d’au moins une heure». Avec plus de 35% des étudiants qui estiment ne pas avoir une alimentation saine et équilibrée (OVE) et 55% des étudiants qui ne sont pas satisfaits du temps d’attente au RU (enquête Panel de RU), la FAGE insiste particulièrement sur cette mesure et la suivante : «Un échelonnement des sorties de cours afin d’éviter les files d’attente dans les restaurants universitaires».

Mais le rythme de vie des étudiants doit également être abordé sur l’aspect qualitatif.

Ainsi, les étudiants dont le campus est le principal lieu de vie, y compris en soirée et durant les week-ends (comme les étudiants étrangers qui n’ont pas le choix), doivent avoir accès à toute possibilité de s’épanouir, d’accéder à des services et de sortir de l’isolement qui les caractérise trop souvent (8,5% des étudiants ont eu des pensées suicidaires sur les douze derniers mois selon l’USEM). Au sein des universités, des espaces de vie (convivialité, bibliothèque, travail de groupe) doivent également être développés. En raison de l’incohérence de certains emplois du temps, les étudiants qui habitent loin sont contraints (temps subi) de rester sur leur lieu d’études.

Dans une optique de promotion du bien-être et des bonnes pratiques chez les étudiants, il apparaît nécessaire d’avoir une demi-journée banalisée afin que tous les étudiants puissent pratiquer une activité physique et/ou sportive comme il est recommandé dans le rapport Auneau-Diagana (juillet 2008). En effet, selon l’OVE 28% des étudiants ne pratiquent jamais ou rarement une activité physique. Cette demi journée peut aussi permettre la pratique d’une activité culturelle.

Enfin, la question du rythme de vie des étudiants est indissociable de celle de leur niveau de vie.

Ainsi, comme le logement pèse lourdement (en moyenne 40%) dans le budget d’un étudiant, bon nombre d’entre nous sont contraints de choisir leur logement en fonction de son prix, au mépris de sa qualité et de sa distance au lieu d’études et donc du temps de transport. La moitié des étudiants de France ont une activité rémunérée en parallèle de leurs études, en grande partie pour subvenir à leurs besoins.

Outre les aménagements d’emploi du temps et d’infrastructures que pourront mettre en place les universités, un travail sur le rythme de vie des étudiants passera donc par l’amélioration de leurs conditions de vie (systèmes d’aides directes et indirectes).


Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
Navigation
La FAGE
Portails thématiques
Boîte à outils
Partager